Hanami - Sakura - Cerisiers en Fleur à Tokyo

Publié le par Marc-o





Il régnait comme une "ambiance conférence de presse" ce vendredi midi sur la petite passerelle derrière notre building. "Conférence de presse" dont le héros n'est autre que ... le cerisier en fleur. Pour une fois les bentos n'ont pas été engloutis devant les écrans  d'ordinateur, mais sous les nombreux cerisiers d'Ark Hill. La passerelle m'a offert un point de vue en contre-plongé, noyant cette japonaise dans les fleurs. . 

Ce samedi, j'étais pourtant venu tôt à l'entrée du parc de Shinjuku Goen, mais je n'étais pas le premier. J'ai bien échappé à  la queue à l'entrée - celle que l'impressionnant dispositif d'acceuil du personnel de ce parc payant laissait présager. Mais la foule des photographes amateurs s'est levée tôt, installant ses trépieds sur un sol jonché de pétales.  Apparemment le trepied est obligatoire pour faire un photographe crédible, à la hauteur de cet instant majeur de la vie japonaise.



Le même verbe peut décrire à la fois la chute des pétales de fleurs de cerisier et celle des larmes de tristesse s'écoulant sur les joues d'une jolie fille. Ne nous égarons pas dans ce Japon esthète fantasmé, les cerisiers en fleur c'est aussi d'inesthétiques bâches bleues déposées bien à l'avance par l'émissaire de chaque groupe d'ami. Pour réserver la place. Le soir venu c'est aussi souvent alcool à gogo. Alors le cerisier n'est plus qu'un prétexte à festoyer.

Pas un petit picnic vite fait avec deux tranches de jambon cru, non, non, un picnic à la japonaise. Sophistiqué, organisé. Si je devais émettre une petite critique pour celui organisé par mes amis japonais sur les bords de la rivière Méguro, une seule faute de goût : l'absence de chandeliers. Sinon tout y était, les filles avaient travaillé dur : le réchaud pour le vin chaud, les chauferettes contre le froid, deux cuisinières portatives, des baguettes de pain, un excellent menu. Et même un dessert (des choux à la crème), ce qui ne va pas de soit au Japon. 



Plus de photos d'Hanami et des Sakuras ici, le long de la rivière Méguro, dans le parc de Yoyogi, dans le quartier d'Akasaka et dans le parc de Sinjunku Goen.

Publié dans Tokyo

Commenter cet article

Olivia 06/04/2009 22:49

La Une : TRES beau portrait... un oeil affuté, un instant "volé" !
Chapeau bas m'sieur :-)
La 2nde : Heum, y a du potentiel a exploiter. mais, pas en l etat... on va encore dire que jaime le flou. pourtant, cest la dessus que j aurai cherché a ameliorer la photo. En l etat, il n y a pas de de point d ancrage. l oeil se perd malgré, je trouve, une certaine attirance. un N&B ? une meilleure mise en valeur du premier plan... non, decidement, ce ne sera la photo du siecle, mais une recherche a poursuivre ;-)
La 3è : heumm... heum, pas convaincue là sorry.Trop fouillie.

Marc-o 10/04/2009 17:07


Merci pour ton passage.
Mais si, elle est très bien la seconde !
La troisième c'est vrai ... faut bien remplir son blogue. 


titi 06/04/2009 15:57

plusieurs types de belles fleurs :-)