Passage à Osaka

Publié le par Marc-o

Je suis un peu en retard, ces photos datent un peu.

Un passage à Osaka que j'ai beaucoup apprécié. Au début juste une base d'exploration de Kyoto, logé chez des amis japonais. Pour les couleurs d'automnes. J'étais passé à Osaka, seul, il y a presque un an et demi, sans vraiment succomber : une ville japonaise en apparence "typique". Une sorte de Tokyo-bis, en moins bien, maglre tout ces osakaien qui vous racontent toujours qu'Oasaka c'est different. Une sorte de Marseille japonais - de fait de nombreux comiques japoanis viennent d'osaka et leur accent  y est pour beaucoup.

Mais cette fois-ci, ce sont de vrais osakaien qui m'ont fait découvrir cette ville. Notamment le quartier de Shinsekai et sa tour Tsutenkakku. Un quartier dédié aux loisirs et aux jeux. Pour preuves ces nombreuses restaurants, bouibouis et salles où l'on joue au Shogi, un genre de jeux d'échec. C'est dans ces moments-là que j'apprécie de ne pas être un touriste lonely-planet de passage, mais un expat (un peu) intégré. 

new_0326-vblog.jpg


new_0341-vblog.jpg

Dans Dotonbiri nous tombons sur un de ces nombreux temples. Toi aussi, tu peux aussi arroser la tête du bouddha me dit-on. Je refuse, je me vois mal singer un rituel sans en connaître la signification. "Bah nous non plus on ne connaît pas la signification" ! Une autre illustration de cette contradiction entre une apparente ferveur - si l'on en croit le nombre de temples, les rituels, etc ...- et le fond.

new_0390-vok.jpg

Publié dans Hors sujet

Commenter cet article

Niwatori 04/05/2010 11:45


Bonjour! Je viens de tomber sur votre blog et j'en savoure toutes les photos et informations. Je prends la plume pour donner mon avis personnel sur Osaka, histoire de compléter, au cas où certains
de vos lecteurs seraient intéressés par la capitale du Kansai...

Je suis dans une situation inverse de la vôtre. Je ne suis que passé à Tokyo alors que j'ai vécu à Osaka (et y retourne bientôt). Je suis tombé amoureux de cette ville et de ses particularités
(street food, véritable ville sur deux étages, la vie dans les sous terrains étant vraiment plus fournie qu'ailleurs, ouverture des habitants aux étrangers (pourtant beaucoup beaucoup moins
fréquents qu'à Tokyo évidemment), générosité et sourire plus présent -selon mon expérience perso- qu'à la capitale). Le Kansai est une région magnifique et Osaka en porte bien les couleurs.

Étant en couple avec une Osakaienne, j'ai la chance, moi aussi, d'aborder les choses un peu différemment qu'un touriste de passage, et je suis content que vous ayez pu découvrir Osaka de façon plus
"profonde" qu'un simple passage. J'encourage vivement les intéressés à visiter les quartiers de Namba, Umeda, le parc de l'expo universelle de 70 à Suita, les tombeaux de Sakai etc etc...A deux pas
de Nara et Kyôto, il serait criminel de ne pas y faire un saut. Voilà que je parle comme une agence de voyage, mais ce commentaire est sincère.
Malgré l'immensité (relative par rapport à Tokyo) de la ville, l'identité qui s'y développe n'est vraiment pas une légende. Vous vous en apercevrez au bout d'une semaine maximum. Ce n'est pas
seulement dû au fait qu'on se range du côté droit des escalators au lieu du gauche dans la capitale.

Quoi qu'il en soit, bonne continuation à vous et merci pour vos magnifiques clichés!


Angelo 05/02/2010 10:10


Bel article très sincère.
Personnellement, j'ai appris à apprécier Osaka petit à petit. Finalement, y a pas mal de petits détails qui sont charmants (pas mal aussi épuisants ^^)

En tout cas, j'adore justement Shinsekai et les ruelles à l'arrière de Dotomburi où peu de touristes vont. Beau choix !


Marc-o 05/02/2010 12:16


Merci pour tous tes commentaires !