Yatsugatake

Publié le par Marc-o

new-0529-blog.jpg
(Yatsugatake, j'en ai déjà parlé ici, en été)

Lorsqu'on peut compter sur des amis japonais pour tout organiser, un week end à la montagne prend des allures de mécanique bien huilée. Un véhicule tout-terrain nous attend à la "gare" de Matsubarako pour nous conduire au départ de la marche. Un abris plus qu'une gare, un train où l'on règle directement au conducteur, à travers la vitre de la cabine.

http://lh5.ggpht.com/_TzuZFsILsLc/S4J9ovdYbGI/AAAAAAAAGJQ/diRhrV6E1Sc/s800/DSC_0436.jpg

A bord de la voiture de Sakura-san, nous rencontrons un pur Yamaya (montagnard), un qui a déjà quelques 8 000 à son actif mais à qui il ne manque que le ... Mont Blanc. Prévu pour juin prochain. Alors pensez-donc un France-jin, de la patrie de Chaomonix, dans la voiture, ça délie les langues.

Shirabiso-goya, un refuge japonais, plutôt un assemblage de baraques de bois branlantes qu'un vrai bâtiment. Personne n'a du monter jusqu'ici informer ces gens des dernières normes anti-sismiques.

http://lh4.ggpht.com/_TzuZFsILsLc/S4J9C3Z2XNI/AAAAAAAAGIs/kiQl7lFnU_Q/s800/DSC_0570.jpg
Oui, à l'intérieur c'est un peu le boxon. Mais dans cet espace clos et étroit la culture japonaise de respect, de politesse et de mimétisme montre toute son efficacité. On s'excuse même quand il n'y a pas lieu. A part le gaijin de service, chacun sait où l'on peut poser son sac, que ces chaussons-là sont pour les toilettes et ceux-ci pour la neige. Pas de rappel à l'ordre de quelques régles de bon sens du gardien, comme je l'ai parfois vu dans les alpes. Ce n'est pas nécessaire.

Seul grain de sable finalement ... moi. Il y en a un qui m'appelle Pierre-san, étant entendu que tous les France-jin s'appellent Pierre. Ca tombe bien, c'est mon deuxième prénom. Au petit-déjeuner, il y en un autre qui arrive en retard, mais tout sourire. Sa journée déjà réussie, il a saisi ce semble-t-il rare levé de soleil sur la chaîne alpine. Ca valait le coup de monter son lourd matériel moyen format jusqu'ici.

http://farm5.static.flickr.com/4013/4378434183_0df9d95a5b_b.jpg

Les alpes du sud, c'est comme toutes les alpes du sud : le ciel est bleu et on voit loin, très loin. Du haut des Tengu-dake (Higashi Tengu et Nishi Tengu), on voit toute la chaine des alpes japonaises .... Et le Fuji, il est où ? Pas de Fuji l'horizon. Etant donnée la visibilité de ce dimanche de février, j'imagine que la seule explication valable est qu'il est caché par un autre sommet. 

Dimanche soir, retour à Tokyo, la mégalopole ultime.

Plus de photo de Yatsugatake ici.

Publié dans Randonnée - montagne

Commenter cet article

Jérémy 19/03/2010 17:27


Superbes photos, on sent une vraie envie de voyager et une vraie curiosité !

Si un jour vous avez envie de voyager autrement, en se fondant réellement dans une culture je vous conseille fortement l’échange d’appartements ! C’est vraiment pas mal du tout.

Je ne sais pas si vous connaissais www.backswap.com, mais c’est le premier site communautaire d’échange d’apaprtements ou de maisons pour les vacances qui eprmet de bien connaître les personnes
avec qui on échange !

Ca vaut le coup d’œil !

Puis j’ai vu la pub à la télévision ell est assez sympa : http://www.youtube.com/watch?v=VyUp_izQq_k

Vous me direz si ça vous tente et si vous avez déjà échangé votre logement pour els vacances !

En tout cas continuez comme ça avec votre blog il est très sympa !