Tsukiji - Criée au Thon de Tokyo

Publié le par Marc-o

Visite au marché au poisson de Tsukiji

La criée au thon devrait bientôt fermer au public : trop dangereux, trop d'incivilités de la part des touristes - souvent gaijin. Je comprend pourquoi en y arrivant ce jeudi, vers 6h du matin. Au détour d'une allée, le risque de rentrer en collision avec un thon surgelé lancé à 20km/h n'est pas à négliger.



Les touristes sont encore tolérés et peuvent se faufiler entre les camions et triporteurs électriques. Dans ce pays qui semble parfois si securitaire, c'est peu commun. A Tokyo, du personnel est déployé sur les trottoirs pour faire assurer la sécurité des piétons et fluidifier le trafic pédestre, à la moindre sortie de parkings ou aux moindre travaux. Idem au moindre escalator en réparation dans le métro. Dans les Alpes japonaises (cf ici et ), il avait fallu que je montre patte blanche pour m'engager sur un sentier. Trop dangereux, risque d'arriver après la nuit. Ma détermination et mon équipement - une lampe frontale - avaient eu raison de ce gardien de refuge tatillon. Mais je m'égare.



J'ai mis ici quelques photos du marché au poisson de Tokyo : le vendeur, les acheteurs tâtant des échantillons de marchandises à l'aide de lampes de poches et de crochets à poissons, et puis toute une filière de détaillants préparant le poisson pour la vente. 

Pour les économistes, je suis incapable de décrire plus en détail le mécanisme des enchères : montante, descendante, ... La criée est en japonais. Ce serait même un argot très particulier, l'équivalent du louchébeme des Halles de Paris. Je ne soupçonnais pas qu'un japonais puisse hurler et se gondoler comme ce vendeur à la criée debout sur son tabouret. Les gestes des acheteurs, regroupés atours des échantillons de poissons sont très discrets. Difficile de dire qui vient de remporter l'enchère. D'autant qu'une autre enchère commence déjà.



Une pensée émue pour tous ces thons. L'espèce est sur-pêchée et on connaît les responsables. L'essentiel des thons pêchés en Méditerranée atterrissent ici. " La faute aux chinois et au reste du monde qui se mettent à manger des sushis. Tous les matins les meilleurs poissons de Tsukiji sont acquis par des chinois, pour une clientelle de nouveaux riches. Ils partent directement par avion pour Hong Kong, Shangai et Pékin" s'était défendu un collègue diplomatiquement sondé par mes soins. A vérifier, mais c'est tou-jou-rs la faute des chinois de toute façon.

La fille de la voisine

Rentrant chez moi à une heure inhabituelle, j'ai pour la première fois rencontré mes voisins. Je les avais jusqu'à présent surtout entendu à travers la (fine) cloison. L'adolescente en uniforme de collégienne m'a décoché un "Bonjour". Comme ça,  à brûle-pourpoint, ça m'a bluffé. En toute rigueur, plutôt un "bonne-jour-uu" révélateur du potentiel linguistique certain de cette petite. Mais surtout, comment connaissait-elle mes origines ? J'ai répliqué par un Bonjour doublé d'un Konichiwa tout à fait à la hauteur de l'enjeu. Ca l'a bluffée. 

Publié dans Tokyo

Commenter cet article

Lark 22/02/2011 03:04


J'aime ces petits moments (le bonne jour) où on rencontre des gens, qu'on échange un peu et qu'on se surprend.


Marc-o 26/12/2008 09:43

Hello,

Merci pour ton passage (c'est bon pour mes stats).

Là je suis en France, et j'ai vu un reportage sur le marché de Rungis (notre Tsukiji). Sur ce coup là, c'est plutôt nous qui sommes modernes et propre : rungis est très moderne, blanc du sol au plafond, les employés tous en blouse, etc ...

Et comment va ton p'tit genoux ?

olivier 26/12/2008 04:44

Nous sommes passes a Tsukiji deux jours apres toi. Et un peu plus tard que 6 heures du matin. Ca valait neanmoins le coup. Les thons etaient deja debites en sushi mais l'ambiance et l'effervescence etaient toujours la. Avec mon genou abime, j'ai du redouble d'attention pour ne pas me faire ecraser par ces engins electriques qui venaient de partout!!!

Patrick 17/12/2008 12:10

Bonjour,

bienvenue dans la communauté images du monde.

Amicalement.
Patrick.

Miss June 16/12/2008 00:27

meuh non marcounet !!!